Des devoirs de vacances pour petits et grands

Souvent réservés aux enfants, les cahiers de vacances ont depuis quelques années évolué pour pouvoir aussi s’adresser aux parents. Distrayant, faisant appel à la réflexion, la logique ou même aux souvenirs des cours de jeunesse, il y en a pour tous les goûts. Mais que peut-on trouver ?

Comme certains enfants, quand j’étais petite, chaque été, je cumulais les cahiers de vacances. Non par obligation, mais simplement parce que j’aimais apprendre et que celui-ci me permettait de garder en tête ce que j’avais appris durant l’année. Mais bon, tout le monde sait comment ça fonctionne. Les années sont passées, j’ai grandi (on s’en doute) et finalement, dans l’année de mes 26 ans, j’ai fait le choix de reprendre les révisions. Énigmes, logique, histoire, orthographe, … les thématiques ne manquent pas, même s’ils ne sont pas tous de véritables cahiers de vacances.

Pour ma reprise, j’ai commencé par acheter le Projet Voltaire de Larousse. Pour ceux qui ne connaissent pas projet voltaire, c’est une évaluation du niveau d’orthographe, notée sur 1000. Ayant passé cette certification, j’ai décidé qu’acheter ce livre était un moyen de pouvoir voir mon évolution dans ce domaine. Et par la même occasion, j’ai finalement craqué pour d’autres livres « de torture » comme le logico-quiz, l’énigmes-quiz, le battle-quiz, le super logi-quiz, le logio quiz, le culture quiz et enfin l’historico quiz. Le tout crédité au nom de Larousse. Et, pour faire plus traditionnel, j’ai acquit un cahier de vacances pour adultes (de 17 à 117 ans) et deux autres de la cinquième à la quatrième et de la quatrième vers la troisième, de Nathan.

Des livres intéressants, souvent casse-tête

Bien entendu, il faut le temps de tout tester, de regarder, mais je peux dès à présent donner mon avis, sans avoir fini tous mes devoirs. Et je vous le dis, ce sont des livres intéressants, souvent casse-tête, parfois un peu simple et éventuellement lassant, mais ceci permet de pouvoir faire fonctionner son cerveau et de rester en alerte. Le fait que les exercices et défis soient différents aide à garder l’envie de poursuivre les questions.

Cependant, je ne pourrais rien vous apprendre de plus sur les cahiers de vacances très scolaires, qui sont toujours les mêmes. Français, histoire – géo, anglais, SVT, physique – chimie, maths, du côté des matières, aucun changement. Le programme est riche et, avec ceux que j’ai choisis, je peux évaluer mon niveau au début et à la fin de chaque séquence, qui se partagent entre les différentes matières. Un moyen de voir si l’on est meilleur au début ou à la fin. L’idée est la même pour le cahier de vacances pour adultes, mais plus restreint. Beaucoup plus restreint avec moitié moins de pages.

Chaque profil peut trouver son bonheur

Concernant mes autres découvertes, qui se développent maintenant depuis quelques années pour pouvoir cibler les adultes, les impressions sont plutôt variées. Ainsi, la gamme proposée par Larousse est assez complète. Que l’on soit logique, historique, culture ou énigmatique, je pense que chaque profil peut trouver son bonheur.

Et pour faire le bon choix, il suffit de feuilleter quelques pages. Ainsi, vous pouvez trouver des sudoku, du calcul et des mystères dans l’Énigmes-quiz. Il faut jouer avec les mots, leur sens et leur orthographe avec le Scrabble-quiz. Les deux livres de logique vous demandent de vous casser la tête pour trouver la bonne solution, mais aussi de calculer et de relever des défis ; mais ce sera également l’occasion de retrouver des jeux plus traditionnels, disponible dans les livres de jeux.

Enfin, il vous est possible de vous tourner plus vers l’histoire ou la culture, où les principaux exercices prennent la forme de questions. Reste le Battle-quiz, où un contre un ou par équipe, c’est le moment de se défier pour remporter le plus de points. Là en revanche, il faut avoir des connaissances assez variées pour remporter le plus de points. Il arrive même qu’une battle ne se fasse que sur un thème comme l’histoire ou la géographie. À vous de jouer !

On réapprend les mathématiques en constatant que 2 + 1 = 2

Et finalement, que serait un avis sans une bonne critique pour terminer l’article. Car oui, j’ai tout de même quelque soucis à signaler avant de mettre le point final. Même si les exercices sont intéressants dans leur ensemble et permettent de se creuser la tête pour faire des progrès, j’ai pu constater quelques problèmes dans quelques questions. Ainsi, quand j’ai fait le Projet Voltaire, il m’est arrivé d’avoir des corrections d’exercices qui n’étaient pas correctes. Un exemple : un mot a relié à un autre en faisant un choix entre deux et finalement dans la correction, on constate que c’est un troisième mot qui convient, non proposé dans l’énoncé.

Mais ce n’est pas le seul. Dans l’Énigmes-quiz, à la page 25 « Au temps des Mayas », on réapprend les mathématiques en constatant avec l’opération codée que 2 + 1 = 2 (voir la photo ci-contre). Et oui, surprenant non ! Enfin, un dernier exemple, qui se trouve, il me semble, dans le cahier de vacances pour adultes utilisant le Monopoly, le Trivial Poursuit et le Cluedo de la marque Marabout. On vous demande que 6 crayons de couleurs différentes se touchent tous. Dans l’idéal, et dans ma réponse, j’ai donc indiqué que je les positionné en forme d’étoile à six branches pour que tous se touchent mutuellement. Dans la correction, trois sont en étoile et les autres font se rejoindre les bouts des crayons déjà mis en place. Comment, dans cette solution, peuvent-ils se toucher tous mutuellement ?

Les éditeurs devraient faire attention

Il me semble donc important de faire attention aux énoncés et aux corrections pour être sûr qu’il n’y a pas d’erreur, mais aussi de surveiller, si c’est un enfant qui réalise certains problèmes, car il pourrait être perturbé par les erreurs. Mais au final, ce qui est le plus important, c’est que les éditeurs devraient faire attention quand ils publient quelque chose. Une erreur peut passer, mais en retrouver dans plusieurs cahiers, c’est gênant. Je ne pourrais pas apporter de réponse de l’un ou l’autre des éditeurs, étant donné que j’ai contacté Larousse qui ne m’a apporté aucun éclaircissement sur le sujet, et même aucune réponse. Mais vous pouvez peut-être profiter de ces livres quand même, les fautes ne sont pas sur chaque page !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s