Fred Vargas tisse une toile avec son nouveau roman policier

Quand sort la recluse, le livre écrit par Fred Vargas, est sorti le 10 mai 2017 dans les librairies. Une nouvelle aventure pour le commissaire Adamsberg, qui se trouve bien compliquée et pleine de rebondissements. 

Une recluse. Araignée ou une femme ? C’est la question que va devoir se poser le commissaire Adamsberg dans cette nouvelle affaire. Après avoir été dans l’obligation de revenir à Paris, le commissaire reprend en main son équipe. Alors qu’il a quelques difficultés avec le commandant Danglard, il découvre qu’un autre de ses collègues s’intéresse fortement à l’araignée : la recluse. Celle-ci aurait fait trois morts.

Mais comment est-ce possible ! C’est alors que toute une affaire va se dévoiler à leurs yeux et que l’équipe va se scinder en deux, se partageant entre ceux qui y croient et ceux qui abandonnent. Une enquête qui s’étale sur une soixantaine d’années. Qui est coupable ? Qui est visé ? Comment démêler les nœuds de cette affaire pour éviter de nouvelles morts ? Adamsberg aura du fil à retordre avec ce nouveau mystère.

Fred Vargas aime à raconter les aventures de son cher commissaire Adamsberg. Ici, il s’agit d’ailleurs du neuvième roman qui mette en scène ce personnage. Connue pour ses romans policiers, l’auteure a publié son premier livre dans le milieu des années 80, et depuis le succès est toujours au rendez-vous. Elle se plaît à mélanger dans ses aventures l’histoire et la poésie et c’est aussi une méthode qui marche. Et dans ce nouveau roman, c’est encore le cas.

Parmi toutes ses publications, Pars vite et reviens tard a été adapté au cinéma, avec notamment l’acteur Jean-Hugues Anglade. D’un autre côté, les titres que sont Sous les vents de Neptune, L’homme aux cercles bleus, L’homme à l’envers et Un lieu incertain ont été adapté pour la télévision. Ce nouveau roman policier pourrait aussi être adapté, mais les discussions n’en sont pas encore là, il faut tout d’abord en découvrir l’histoire.

C’est toujours un vrai plaisir de retrouver ses lignes

Avec Quand sort la recluse, Fred Vargas reste fidèle à sa manière d’écrire et à son déroulement logique de l’histoire. Là aussi, le lecteur reste absorbé par l’histoire et peut facilement rester plongé dans son bouquin.C’est toujours un vrai plaisir de retrouver ses lignes, qui tiennent toujours plus le lecteur en haleine, en mettant en avant des pistes qui seront ou non utiles pour l’enquête et demande toujours plus de concentration et d’attraction à cette lecture pour bien suivre le déroulement des événements.

Avec ce roman, on retrouve également une équipe qui compte pour les lecteurs de Fred Vargas, qui peuvent être troublés quand celle-ci n’est pas présente. Les petites habitudes sont elles aussi toujours là, comme la réserve de nourriture, le chat, les fameuses cigarettes de Zerk (le fils d’Adamsberg), mais il manque ici Lucio, le voisin et confident du commissaire, partie en voyage. Et les animaux auront aussi leur rôle à jouer dans ce livre. Le chat de la brigade, comme toujours, les pigeons, le serpent fera une apparition, une murène et la reine recluse, l’araignée.

L’auteure met bien en place l’histoire et l’affaire de meurtre, qui commence par des rumeurs et des partages sur un forum, qui vont ensuite inciter le commissaire à enquêter. Puis, au fil de l’histoire, toute une toile se met en place pour que tous les personnages en cause dans cette affaire puissent être situés, mais aussi à un moment soupçonnés, jusqu’à trouver le (ou la) vrai(e) coupable. Et c’est ici que s’invite la grande Histoire, mais aussi la poésie. Et Adamsberg devra faire face à un souvenir de l’enfance bien enfui, qui le situe plus près de cette affaire que ce qu’il pense. En avançant de manière périlleuse dans cette enquête, il faudra aussi se souvenir du passé. Saurez-vous, vous, trouver le coupable avant d’en arriver au dernier chapitre ? À voir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s