Oyez, oyez braves gens ! Jeanne et Charles se sont retrouvés aux Fêtes Johanniques

Comme chaque année à Reims, Jeanne d’Arc et Charles VII ont célébré les Fêtes Johanniques, les 13 et 14 mai, aux abords de la cathédrale de Reims. Au programme de ces deux jours, de la musique, des animations, des démonstrations et des spectacles, avec un but principal : plonger les visiteurs dans l’époque médiévale. 

Héroïne de l’histoire nationale, Jeanne d’Arc est célébrée par Reims chaque année. Un moyen pour la ville de se montrer fier de son héritage, mais aussi des valeurs qui ont été défendues au péril de la vie de celle que l’on surnomme « la Pucelle d’Orléans ». C’est également un moment d’histoire de France partagé avec les plus jeunes et qui les plongent dans le XVème siècle.

Chaque année, les jeunes Jeanne d’Arc et Charles VII sont donc choisis et présentés lors d’une conférence de presse, avant de l’être plus officiellement près de la cathédrale plusieurs jours avant le week-end des Fêtes Johanniques, organisées par l’association Reims en fêtes. En cette année 2017, ce sont donc deux jeunes de 16 ans, cavaliers au centre équestre de Reims, qui ont pris les traits de ces deux grands personnages.

Bonjour Monsieur Champignon !

Et ce sont les 13 et 14 mai que les festivités ont battu leur plein. Plan Vigipirate oblige, l’entrée n’était pas forcément simple à trouver et l’accès aux festivités se méritait. Même si la musique mettait l’ambiance et les exposants dévoilaient leurs mets et objets divers et variés, il était aussi possible de participer aux quelques déambulations qui ont eu lieu et à la retraite aux flambeaux.

Bonjour Monsieur Champignon ! C’est par cette première phrase que les visiteurs pouvaient commencer, après avoir croisé un exposant entièrement déguisé en champignon. Puis, on voyait ensuite des hommes en armure, des femmes vêtues de robe qui ont au moins une fois fait rêver les jeunes filles, mais aussi des créatures à la fois curieuses mais tout aussi effrayantes. Et quoi de mieux que l’acquisition d’une petite épée en bois pour enfant, avec son nom gravé dessus, afin qu’il devienne le nouveau preux chevalier.

Quelques nouveautés sont arrivées cette année, comme la messe solennelle du dimanche matin à la cathédrale de Reims ou encore le bal médiéval. Mais pour beaucoup, le moment le plus attendu était la découverte de l’anneau, l’épée et la missive de Jeanne d’Arc, exposés dans le nouvel espace culturel, le Trésor, en lieu et place de l’ancien office du tourisme. Des objets rares et précieux prêtés par le Puy du Fou, un musée de Nice et les archives de Reims.

Un mode de vie qui respire la simplicité et la joie

Deux journées qui auront permis aux visiteurs de passer des bons moments seuls, entre amis ou en famille, mais surtout de pouvoir découvrir un mode de vie qui n’est plus d’actualité et qui pourtant respire la simplicité et la joie. Ils auront donc pu déambuler entourés des chalets des exposants, avant de découvrir les moyens de défense de l’époque médiévale, lors de démonstrations, puis se rendre dans le village médiéval, ou un ensemble de participants proposaient des animations pour petits et grands.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de profiter de cet événement, voici quelques photos prises lors de la journée de samedi 13 mai. Mais, bien-entendu, le mieux sera encore de prévoir cette sortie l’année prochaine, pour pouvoir voir, mais surtout tester, questionner et … profiter !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s